L’Evénement

 

retour à la page précédente

Ambiance inhabituelle ce mercredi 11 octobre… Si la porte entrouverte de la salle d’armes laisse, comme d’habitude, filtrer l’activité de nos jeunes escrimeurs au premier étage, la présence de nombreux adultes papotant gentiment dehors laisse pressentir un événement inhabituel. Il n’est que 16 heures et même Bernard, notre président, est déjà arrivé. Pourtant, tout comme moi, il n’a pas la réputation d’être ponctuel… Je remarque également plusieurs membres de l’ASB, des parents, des membres du bureau, le photographe de la presse municipale et quelques jeunes et moins jeunes adhérents… C’est l’occasion de se retrouver et d’échanger, pour certains, de vieux souvenirs. Il est près de 16 h 30 et tout d’un coup on s’agite.  Précédée d’un photographe, accompagnée de sa petite fille Leïlou, la VOILA… et on n’est pas qu’un peu fier de l’accueillir ! Quelques uns montent en trombe l’escalier qui mène à la salle pour la précéder et prévenir les enfants de Bondy et de Saint Denis pour qui on avait organisé ce jour là une rencontre inter-clubs. Une voix forte prévient «Stop,  tout le monde arrête, une surprise est arrivée… ». Rapidement le silence se fait et Laura Flessel fait son entrée accompagnée d’un représentant de la fondation Jean-Luc Lagardère et de M. Coutant «d’Escrime Diffusion » ainsi que, excusez du peu, d’Eric Screki épéiste, grand champion olympique qui représente la fédération française d’escrime.

Les enfants sont scotchés sur place, les yeux écarquillés, ils restent un moment figés… Puis les langues se délient « on se doutait qu’une championne d’escrime devait venir nous voir cet après-midi mais jamais on aurait cru que ça pouvait être elle… »

« J’y crois pas… ». Laura Flessel n’est pas venue les mains vides, elle dépose sur la table un gros paquet bleu contenant des masques, des gants, des fleurets, des tenues sur les manches desquelles on peut lire :  Fondation Jean Luc Lagardère « elle croit en vous ». Sa présence est justifiée par le soutien qu’elle apporte à cette fondation dans son action d’aide aux petits clubs qui se traduit non pas par une aide financière mais par le don de matériel aux normes pour les enfants de 6 à 9 ans. Noël avant l’heure… les enfants, une nouvelle fois, n’en croient pas leurs yeux et se pressent autour d’elle afin de revêtir les jolies tenues toutes neuves. Laura les aide à s’habiller sous l’œil attendri de Brigitte, notre trésorière, toujours présente et disponible dès que les enfants s’entraînent ainsi que Jeannot, notre vétéran.  Les flashs grésillent… les gros appareils photos de professionnels comme les petits numériques bombardent l’événement. Tout le monde veut garder un souvenir, c’est pourquoi la file d’attente est longue pour avoir une photo dédicacée, voire son gant ou son masque. Ensuite les enfants s’assoient par terre et Laura Flessel leur pose quelques questions sur l’escrime et sur les derniers championnats du monde. Notre championne prend son temps et fait preuve de beaucoup de disponibilité, elle leur montre ensuite les médailles d’argent par équipe et de bronze en individuel, gagnées au tout récents championnats du monde. Tous veulent les toucher, les voir de près. C’est sûr, demain ça fera du bruit dans les cours de récréation…

Puis les combats reprennent, Laura Flessel de piste en piste donne des conseils et répond aux questions des enfants, pendant que Mariam, Mélanie et d’autres arbitrent.

Ensuite on pose pour la postérité : photos de groupes, etc… La présidente de l’ASB remet un bouquet de fleurs à Laura Flessel  et on se retrouve autour d’un pot à discuter Escrime. Martine Bidard (pour St Denis) qui était accompagnée d’un élu responsable du sport et Bernard Verrier (pour Bondy) interviennent : « Merci infiniment !  Merci de nous permettre de faire de l’initiation, merci pour votre gentillesse envers les enfants, merci de nous donner de votre temps…. ». Les commentaires vont bon train chez nos escrimeurs en herbe. Zakari, Fanny et Nathan  se souviendront certainement longtemps de leur première année d’escrime et de cette rencontre, ils pensent qu’ « elle est très gentille, qu’elle s’intéresse à ce qu’on fait…. Je la croyais plus vieille…. ».

Il est plus de 7 heures, nous ne sommes plus qu’une poignée… En attendant un CD de photos que nous gravons pour lui donner, Laura Flessel discute et dédicace une affiche à notre maître à tous, Maître Ignace présent malgré sa sortie d’hôpital le jour même à 14 heures. On en revient pas, on est là tranquille dans notre modeste salle à retenir le temps pour garder un tout petit peu plus Laura Flessel avec nous, afin que la salle s’imprègne bien de sa présence … Car qui sait peut-être qu’elle génèrera d’autres grandes championnes… l’an passé les formidables résultats de Joséphine, Lauren, Manon, Camille, Gaëlle nous permettent d’y croire

Voir les photos.

Patricia

retour à la page précédente